” Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une”: mon avis

” Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une”: mon avis

Bonjour les amis!

J’avais envie de vous faire un article un peu différent, dans lequel je vous donne mon point de vue. Je voulais vous faire part d’une de mes lecture récente : “Ta vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une“, de Raphaëlle Giordano. Si vous êtes un tant soit peu intéressé par ce qui touche de près ou de loin au développement personnel, je pense ne pas me tromper en  disant que vous avez entendu parler de ce livre. Peut-être même que, vous aussi, vous l’avez lu! J’ai donc eu envie de vous donner mon avis à propos de ce roman.

Le départ

Dès le début, entre “Ta vie commence…” et moi, je dois dire que c’était mal parti. Je n’aimais pas le titre, trop lourd, trop chargé, trop long, la couverture ne me séduisait pas non plus, mais surtout…. la grosse  étiquette rose indiquant “le livre qui a rendu 1 million de lecteurs heureux“, m’agaçait au plus haut point… S’il suffisait de lire un livre pour être heureux, ça se saurait!

De fil en aiguille, après en avoir discuté avec une amie (Cerise si tu passes par là!) qui me disait qu’elle l’avait trouvé super et qu’elle me le conseillait, et lu pléthore d’avis positifs un peu partout, l’idée de me faire mon avis sur la question fit son chemin…. Alors, un jour de craquage livresque (si si, ce mot est dans le dictionnaire) , je me suis laissé tenter: je l’ai pris. Je voulais comprendre ce qui plaisais tant dans ce livre .

femme lisant un livre

L’histoire

Tout au long du roman, nous allons suivre Camille, trentenaire désabusée qui a perdu le sens de sa vie. Nous voilà donc propulsés avec elle dans son quotidien morose, sa vie d’apparence bien remplie et pourtant insatisfaisante en tout point… Victime d’un accident de voiture, elle se retrouve à sonner chez Claude, un homme attentionné qui l’accueille  chez lui le temps d’attendre la dépanneuse. En quelques pages nous découvrons que cet homme est en fait “routinologue”: un expert du bonheur en quelque sorte. Il va montrer à Camille comment redonner du sens à son existence, et en reprendre les rênes pour ne plus la subir.

Ce que j’en ai pensé

Cet avis est purement personnel, et j’ai bien compris qu’il ne faisait pas partie de la pensée dominante. Mais j’avais envie de démystifier un peu tout ce qu’on entend à propos de ce livre. Il ne m’a pas clairement pas transcendé. Comme je vous l’ai expliqué il ne m’attirait déjà pas à la base, mais j’aurais pu me tromper. Mais non… Je l’ai trouvé trop léger,  manquant de profondeur, il aurait mérité d’être développé, plus abouti,… Le sujet de base est passionnant et concerne beaucoup de gens, je pense que très nombreux sont ceux qui se sont reconnus en Camille… Seulement voilà, Raphaëlle Giordano s’est contentée de survoler le fond du problème, en donnant quelques outils de coaching par ci par là, ce qui a sans doute donné à certains la sensation d’avoir de vrais outils en main, le temps de la lecture… Pour au final rien n’en garder une fois refermé… La fin est même prévisible, ce qui selon moi n’est clairement pas un gage de qualité… Quant au personnage célèbre qui fait irruption à un moment donné c’en est presque grotesque, tant il arrive comme un cheveux sur la soupe (et n’a, selon moi, aucune utilité)… Les difficultés de Camille se règlent à chaque fois en un essai ou presque, sans difficulté réelle…. Trop beau pour être vrai…

Enfin, un autre point m’a dérangé: ce que Raphaëlle Giordano appelle de la “routinologie” est un métier bien réel, d’ailleurs en mal de reconnaissance et qui aurait amplement mérité que ce livre lui fasse un petit “coup de pub” et lui rende hommage. Il s’agit en fait d’un coach de vie (c’est d’ailleurs le métier de la sœur jumelle de Raphaëlle..)! Quel est l’intérêt de présenter aux lecteurs les merveilles que peuvent apporter une telle pratique dans une vie… sans même la citer une seule fois, ou dire que c’est une profession ??? J’ai vraiment tiqué sur ce point,  sachez donc que si cette approche de la personne vous a plu: ELLE EXISTE!!

Après avoir mené ma petite enquête personnelle, j’ai remarqué qu’en tapant “routinologue” sur un moteur de recherche, vous tombiez sur… le site de la coach sœur jumelle de l’auteure! Ça alors! Tandis que, bien entendu, si elle avait utilisé le terme de coach dans son livre, en cherchant dans une barre de recherche vous auriez sans doute trouvé 200 personnes avant sa sœur… Joli coup de promo, Mme Giordano!

guirelande lumineuse dans bocal

En réalité, ce n’est pas que ce livre m’ait déplu, mais il m’a déçu. Je comprends pourquoi il suscite autant d’engouement , mais je trouve que les lecteurs méritent plus, et mieux. Certes ce n’est “qu’un roman”, mais quand je vois comme certains (comme Laurent Gounelle ou Frédéric Lenoir dont je vous ai parlé dans un article précédent) arrivent à transmettre de profonds messages à travers le même type de livre… Dommage d’avoir préféré la légèreté….

Si vous êtes un(e) adepte des romans de développement personnel, je vous le dis sans détour: passez votre chemin!

Ce livre reste un roman très facile à lire, plutôt sympathique, positif et gentillet. Si vous n’avez jamais lu de livre de développement personnel, vous pouvez éventuellement commencer avec celui-là, pour “vous mettre dans l’ambiance”. Et vous attaquer à des choses plus interessantes par la suite.

Les outils à réutiliser

Je vous propose de revenir ensemble sur certains outils apportés par l’auteure. Si vous n’avez pas lu le livre et que vous n’en avez pas envie, certains points seront tout de même peut-être susceptibles de vous intéresser. Ils sont issus de la psychologie, de la CNV (Communication Non Violente), de la pensée positive, de la PNL (Programmation Neuro Linguistique)…  Elle y parle notamment de la méthode SMART que je vous avais présenté dans cet article. Je pense que si vous souhaitez tirer un réel bénéfice de ce livre, ce sont des points à retravailler et approfondir. La manière dont ils sont abordés dans le livre est vraiment trop succincte.

  • Ancrage positif :           

“C’est une technique qui vous permettra de vous mettre  dans des  conditions physiques et émotionnelles favorables. Comment? En réactivant ces mêmes sensations, ressenties lors d’un moment de bonheur intense.

Pour cela, créez votre ancre: dans un endroit calme, visualisez bien le moment heureux dont vous voulez vous souvenir, ressentez intensément l’état émotionnel que vous voulez pouvoir retrouver, et associez-lui un  stimulus: mot, image  ou geste.  Avec de l’entraînement, vous réactiverez l’ancre en reproduisant le geste,  le mot, ou en évoquant l’image associée, afin de  retrouver  l’état émotionnel souhaité.”

Alors là, attention!!! Ce procédé est une des bases de la PNL, et je vous conseille fortement de mieux vous informer avant de pratiquer l’ancrage afin d’être certain de le faire de la bonne façon. En effet, l’ancrage positif peut se transformer en ancrage négatif ! De plus, sachez que les points d’ancrage doivent être entretenus pour rester actifs.

  • Appareil  photo imaginaire:

“Pour   actionner votre  «appareil photo imaginaire»  et modifier  le  filtre  de  perception  de  votre réalité, il  vous faut  être à  l’affût du  beau, focaliser votre attention sur  des choses jolies,  agréables, réjouissantes, dans la rue, dans les transports, partout où vous  allez. Vous constituerez ainsi un catalogue d’images  intérieures positives:       extrêmement bénéfique  pour reprogrammer votre cerveau en positif!”

Ni plus ni moins que de la pensée positive!

  • Art de la modélisation:

“Il s’agit de vous trouver des modèles parmi les personnalités ou les personnages de fiction dont vous admirez  une qualité, un aspect de leur vie. Comme Camille, vous pouvez  dresser leur portrait («J’aimerais avoir la   sagesse d’un Gandhi, la grâce  d’une Audrey Hepburn, etc.»),  faire un patchwork de leurs photos et  l’afficher à un endroit où vous pourrez  le voir souvent, ou encore imaginer que vous êtes telle ou telle personne, et agir en conséquence pour gagner en  confiance en vous. Prenez le meilleur de vos mentors  – attitudes, bonnes pratiques, philosophie –, et construisez ainsi votre propre modèle de réussite!”

Encore une fois, une technique tirée de la PNL. Pour approfondir le sujet je vous conseille vivement de lire “Pouvoir Illimité” d’Anthony Robbins, une vraie mine d’or!

  • Cahier des engagements:

“Ce cahier vous servira à noter  les objectifs que vous vous êtes fixés, les engagements pris vis-à-vis de vous-même,   afin de vous impliquer complètement dans vos résolutions. Et pour chacun d’eux,  indiquez ensuite s’il est atteint ou pas. Rappelez-vous que le plus important n’est pas de  «savoir ce qu’il faudrait faire», mais de passer à l’action.”

Dis comme ça ça parait simple! Mais si vous ne voulez pas faire le constat désolant de ne pas avoir atteint vos objectifs à chaque fois que vous consulterez votre cahier, je vous conseille d’utiliser de vraies méthodes, efficaces et reconnues!

  • Code rouge:

“Il s’agit d’un petit signe ou mot dont vous pourrez convenir avec un tiers pour le (la) prévenir qu’il y a danger de dispute. C’est une sorte de warning. Le geste met l’autre en garde. Les paroles blessantes et autres signes d’agressivité pourront ainsi être évités.”

couverture pinterest

Mon article t’as plu? Partage-le sur Pinterest!

 

  • Mitraillette à reproches:

“C’est «l’arme» dont nous usons, lorsque nous faisons commencer nos  phrases par le «tu» du reproche («Tu ne penses jamais à…  Tu te plonges dans ton ordi sans me demander si…»).  À proscrire absolument pour éviter de     mettre le pied dans l’engrenage de  l’agressivité. Mieux vaut apprendre à formuler ses ressentis en utilisant «je».”

Pour une fois, je n’ai rien à redire!

  • Faire une F.E.T.E. :

“Plutôt que d’utiliser la «mitraillette  à reproches», parlez posément de votre ressenti, en cas de situation tendue ou blessante, formulez une demande claire à votre interlocuteur. Pour cela,  rappelez les F/Faits qui vous ont contrarié(e).  Puis exprimez votre   E/Émotion, ce que vous avez ressenti. Proposez ensuite un T/Terrain      d’E/Entente, c’est-à-dire une suggestion d’amélioration, une solution gagnant-gagnant pour les deux parties.”

Là encore, ça parait très simple, mais dans les faits je ne suis pas certaine que même les fans inconditionnels appliquent ce conseil! A approfondir en s’intéressant à la Communication Non Violente

  • Mission «Grand blanc»:

“C’est le grand  ménage in et out.

Le ménage in ou ménage intérieur: vous allez identifier tout ce qui  vous paraît  toxique, néfaste, sclérosant      dans    votre   relation aux autres, votre organisation, votre environnement. Comme Camille, vous pouvez  établir une liste de «je ne veux plus…»

Le ménage out, ménage extérieur: vous allez vous concentrer sur votre cadre  de vie pour l’améliorer de toutes les façons possibles, en  vous  débarrassant des objets inutiles ou abîmés, en  faisant du tri, du rangement, en rafraîchissant la décoration…”

Faire du tri fais du bien, là je pense que vous n’apprenez rien que vous ne saviez pas déjà… Quand à Faire une liste des “Je ne veux plus dans ma vie” c’est très bien! Encore faut-il passer à l’action!

  •  Théorie des  petits pas:

“Cette  théorie nous dit qu’il est  sage d’envisager  le changement comme une  succession de petites étapes,  de petites transformations, plutôt  que comme une montagne immense à franchir d’un coup. Il apparaît ainsi    moins effrayant et son résultat n’en sera que mieux atteint!”

On l’appelle aussi méthode « Kaizen » terme japonais signifiant « amélioration ».  L’avantage de cette méthode, c’est qu’elle vous permet d’arriver en douceur à votre objectif, car elle demande de petits efforts constants qui ne sont en rien insurmontables. Pour approfondir vous pouvez lire Un petit pas peut changer votre vie : La voie du kaizen de Robert Maurer.

tas de cailloux

  • Triangle  dramatique:

“Le triangle dramatique est un principe qui décrit  les trois rôles symboliques que nous pouvons occuper tour    à tour, plus ou moins consciemment,  dans le scénario d’une  relation négative: celui  de la victime, du persécuteur   ou du sauveur.  Dans un tel schéma,  il ne peut y avoir d’issue  favorable, à moins de sortir du jeu.”

Aussi appelé triangle de Karpmann, c’est une notion d’Analyse Transactionnelle utilisée par beaucoup de professionnels de la relation d’aide ou d’accompagnement. Vous pourrez trouver le livre de M.Karpmann à ce sujet ici

Et vous, avez-vous lu ce livre? Qu’en avez-vous pensé? Si ce n’est pas le cas, avez-vous envie de le lire?  

J’en profite pour vous annoncer le lancement de mon ebook sur le sujet de la reconversion professionnelle! Il s’adresse à tous ceux qui envisagent une reconversion professionnelle sans savoir par où commencer !

Vous pourrez le trouver ici

No votes yet.
Please wait...

10 thoughts on “” Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une”: mon avis”

  • Super article encore une fois ! Même si j’ai adoré ce livre (qui a été un véritable déclic), je comprends ton point de vue.

    No votes yet.
    Please wait...
    • Merci d’avoir pris le temps de laisser un commentaire! Je comprends le tien également 😉

      No votes yet.
      Please wait...
  • Bonjour ! J’aime beaucoup ton article ! Tu vas vraiment en profondeur dans ta réflexion. J’ai également lu le livre de Raphaëlle et j’ai beaucoup aimé. Je me suis senti bien pendant toute ma lecture et j’ai eu envie de faire la même chose que l’héroïne du livre une fois mon livre terminé. Malgré tout, je suis d’accord avec toi, tout est survolé. Mais je pense que c’était comme une initiation et que l’auteur ne voulait pas écrire un pavé trop technique. Par contre, je ne savais pas que sa soeur était routinologue ! Bien vu le mot clé 😉 C’est vrai que si elle avait mis “coach” sa soeur se serait retrouvée dans les oubliettes des recherches Google ! En tout cas merci pour cet article ! C’est toujours agréable d’avoir des points de vue différents sur les livres que l’on a lu et aimé 😉

    No votes yet.
    Please wait...
    • Merci beaucoup pour ton commentaire! Je suis contente que des gens puissent ressentir un mieux-être grâce à ce livre, et je pense que c’est vraiment le but de l’auteure! Je savais bien que j’allais à contre-courant avec mon article, mais c’est agréable d’avoir des retours de personne qui comme toi l’ont apprécié!
      Bonne soirée!

      No votes yet.
      Please wait...
  • Ah je suis contente que tu sois de cet avis ! Je suis presque entièrement d’accord avec toi!
    J’ai adoré le lire parce que sur le moment, ce livre fait du bien, mais j’ai aussi été très déçu que pas une seule fois le terme de Coach de vie n’ai été mentionné ! Et aussi, je l’ai trouvé très simple, et léger comme tu le dis. Pas aussi fou que ce à quoi je m’attendais!

    No votes yet.
    Please wait...
    • Merci pour ton avis ma belle!
      En effet c’est un livre qui fait du bien au moral, ça je ne peux pas lui enlever! 😉
      Bisous!

      No votes yet.
      Please wait...
  • Mais merci !!! Je pensais être la seule à ne pas avoir croché sur ce livre ! 😀 Tout à fait d’accord avec toi, j’ai également été très déçue, manque de profondeur, un poil bisounours (le changement paraît si simple alors que cela demande du travail et du temps). Malgré ça je pense que c’est un livre à lire durant les périodes de coup de mou où l’on ne veut pas trop se prendre la tête. Merci pour ton article 🙂

    No votes yet.
    Please wait...
    • Bonjour Amélia, et merci pour ton commentaire! Hé bien non tu n’es pas la seule, mais c’est sûr on est pas nombreux! Tout à fait d’accord avec toi c’est un livre «feel good » qui f ait du bien au moral!
      Bonne journée 😉

      No votes yet.
      Please wait...
  • C’est un super article et c’est ceux qui me fallait 🙂 ! Je sais pas lequel je lirais mais on dit souvent que la nuit porte conseil, hihi !

    Bonne soirée & Bisous,
    Charlotte

    PS: Voici le lien de mon blog : https://charlotteclaes.com car bientot je serais de retour alors n’hesite pas à t’abonner 😉 !

    No votes yet.
    Please wait...

Merci pour votre commentaire!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :