Le mythe de la main verte

Le mythe de la main verte

Bonjour bonjour!

Aujourd’hui j’avais envie de revenir avec vous sur ce qu’on appelle “la main verte”. Comme je vous l’ai expliqué dans mon tout premier article où je me présentais, j’ai été fleuriste pendant presque dix ans. J’avais d’ailleurs écrit un article à propos des plantes dépolluantes à avoir chez soi! C’est une activité que j’ai adoré et qui m’a beaucoup appris, à ce propos je pense sérieusement vous écrire un article sur ce métier, mais passons,… Je me rends compte à quel point les populations citadines sont aujourd’hui coupées de la nature et de la terre, et par conséquent n’y comprennent pas grand chose… Du coup ,forcément, si vous n’y connaissez rien et qu’en plus on ne vous l’explique pas, à moins de faire l’effort de chercher des infos (qui ont 50% de chances d’être justes si votre choix se porte sur internet, soyons franc), vous n’aurez pas “la main verte”. Et c’est normal!

 

La “main verte”

Cette histoire de “main verte” me rappelle toujours un livre que la maîtresse nous lisait en classe quand j’étais en primaire: Tistou les pouces verts. C’était l’histoire d’un petit garçon qui faisait jaillir des plantes partout où il mettait ses doigts, comme par magie! Grâce aux fleurs il redonnait de la gaîté à la ville, et arrêtait même la guerre. Pourtant je ne crois pas à la “main verte”, et pour moi c’est un mythe. Pourtant on connaît tous des gens qui font refleurir leurs plantes à merveille, chaque année voire même plusieurs fois par an! Alors comment ça se fait me direz-vous? Hé bien pour moi elles font preuve d’une qualité qui n’a rien d’exceptionnel: l’observation.

Comprendre ses plantes en les observant

Comme je vous le disais plus haut, je pense que la plupart des gens aujourd’hui méconaissent les plantes, et pensent donc qu’il faut posséder ce “supposé don” pour en détenir les secrets. Croyez-moi il n’en est rien! Votre plante vous parle, elle vous dit ce dont elle a besoin! Vous ne prenez pas le temps de l’observer, ou alors vous ne savez pas décoder les messages qu’elle vous envoie. Mais ça s’apprend!

Prenons quelques exemples concrets.

Votre plante est située près d’une fenêtre, mais elle “tend” vers la lumière, elle vous donne l’impression de vouloir “s’arracher” de son pot pour s’en rapprocher? Vous avez beau tourner et retourner le pot pour qu’elle retrouve une forme digne de ce nom le processus se répète? Elle vous demande plus de lumière, tout simplement! La lumière fait partie des besoin physiologiques primaires de la plante, et en effet si votre intérieur est trop sombre ou si vous la tenez trop éloignée d’une source de lumière elle en souffrira (excepté quelques cas de plantes qui supportent très peu de lumière, mais ça n’est pas le sujet!).

La terre de votre plante craquèle, ses feuilles sont molles et tombantes et une sorte de dépôt blanchâtre apparaît à la surface de la terre? Votre plante a soif et est arrosée de façon irrégulière. Il n’est jamais bon d’arroser une plante en très grande quantité puis de ne pas l’arroser pendant des semaines (exceptés cas spécifiques très rares). Fixez-vous un arrosage régulier (après vous être renseigné sur les besoins de votre plante), puis réadaptez au jour J: si la terre est encore humide, n’arrosez pas! Il est toujours plus facile de sauver une plante qui a manqué d’eau plutôt qu’une qui a été inondée!

Les feuilles de votre plante jaunissent? Encore une fois cela peut être dû à plusieurs facteurs, pour définir lequel faites preuve d’observation. Est-elle est sur un lieu de passage, soumise à des frottements réguliers ou courants d’air? Est-ce que vous avez des animaux susceptibles de jouer avec ou, pire encore, d’uriner sur la terre? Est-elle disposée proche d’une fenêtre avec de la lumière directe qui serait du coup susceptible de griller son feuillage à travers la vitre?

Votre plante ne tient pas droite, on dirait qu’elle se déracine? Touchez la terre, elle est probablement imbibée d’eau! Si ce n’est pas le cas vérifiez qu’il n’y a pas d’eau stagnante au fond du cache-pot, ce qui pourrait faire pourrir les racines par capillarité! Videz TOUJOURS le cache-pot après arrosage ou, encore mieux, sortez la plante du cache-pot, arrosez, laissez-la bien égoutter puis remettez-la en place. Si il s’avère qu’en effet vous avez noyé votre plante, ne l’arrosez plus jusqu’à ce que la terre soit bien sèche au toucher. Puis, réarrosez-la très progressivement et avec parcimonie. Très rares sont les plantes qui ont besoin d’avoir une terre humide en permanence, donc allez-y doucement!

Pour déterminer ce qui ne va pas je vous le redis: il faut observer!!! Bien souvent les gens ne comprennent pas les erreurs qu’ils font mais s’acharnent à vouloir acheter des plantes. Ils répètent les mêmes erreurs à l’infini, ou alors passent d’un extrême à l’autre, voyant que la première technique ne fonctionne pas. Puis ils vont abandonner, en disant “Non mais de toute façon moi j’ai jamais eu la main verte“…

 

Les besoins fondamentaux de vos plantes

Vos plantes ont quelques besoins basiques:

-l’eau

-la lumière

-le taux d’hygrométrie (l’humidité ambiante, par exemple une plante de sous-bois comme la fougère n’aura pas besoin du même taux d’hygrométrie qu’une plante tropicale comme l’orchidée)

-la chaleur. Pour faire simple, il existe deux catégories: les plantes d’intérieur, et les plantes d’extérieur. Si vous mettez une plante qui aime les températures comprises en cinq et zéro degrés dans un intérieur chauffé à 18°, forcément ça risque de ne pas lui plaire… Et vice-versa!

Si vous faites déjà attention à ces quatre points et que vous les respectez scrupuleusement, tout en prenant le temps d’observer votre plante régulièrement, vous assurerez sa viabilité!

Concernant l’apport d’engrais, sachez que l’hiver vos plantes rentrent en “période de dormance“. Cela signifie que, comme nous, elles fonctionnent au ralenti à ce moment de l’année. Les jours raccourcissent, elles ont donc un faible apport de lumière. Inutile de les arroser à l’engrais lors de cette période, vous ne feriez que brûler les racines! Attendez le printemps voire le début de l’été, et utilisez-le toujours comme prescrit sur le flacon!

Pour le rempotage, il s’effectue en moyenne tous les deux à trois ans, toujours dans un pot légèrement plus grand que l’actuel. Renseignez-vous sur le type de terre nécessaire à votre plante. Certains professionnels acceptent de rempoter vos plantes à votre place, renseignez-vous!

 

Demander des conseils à un professionnel

L’une des conditions qui fait que vous aurez du mal à garder vos plantes, c’est aussi le lieu où vous les achetez. Car oui, comme pour tous les produits , il existe différentes qualités de plantes! Je vous déconseille les magasins type grandes surface ou autres ( bricolage, décoration,…) si vous n’y connaissez rien, et ce pour deux raisons principales.

La première c’est que vous ne savez pas quelles ont été les conditions de stockage de vos plantes, et bien souvent dans ce genre d’enseigne aucune attention particulière n’est apportée à ce genre de détail. Vous allez donc vous retrouver avec une plante qui va défleurir ou mourir en quelques jours parce que vous n’avez pas l’œil suffisamment expert pour voir qu’elle était déjà malade ou mal en point. Le cas de l’orchidée qui perd tous ses boutons sans avoir fleuri par exemple, est caractéristique d’un courant d’air ou coup de froid. Quelqu’un qui s’y connaît va le détecter avant de l’acheter en quelques secondes, mais un œil non averti n’y verra que du feu!

 

la main verte

Cet article t’as plu?! Épingle-le sur Pinterest!

 

La seconde raison, c’est que dans ce genre d’enseigne personne ne vous donnera de conseils. Or c’est INDISPENSABLE!!! Toutes les plantes ont leurs spécificités, qu’elles soient vertes, fleuries, grasses ou retombantes! Ce n’est pas parce que vous avez très bien réussi à garder votre ficus qu’il faut entretenir votre azalée de la même façon! Alors oui, vous avez la possibilité de regarder sur internet. Encore faut-il que vous ayez le nom précis de la plante et sa variété! Et comme je vous le disais plus haut, vous trouverez de tout, certains clients m’ont raconté des conseils absolument aberrants trouvés sur le web , méfiez-vous! Rien ne vaut les conseils d’un vrai connaisseur, quelqu’un qui bichonne ses plantes et les connaît sur le bout des doigts! D’autant plus qu’en cas de problème d’entretien ou de maladie,  vous pourrez passer le voir pour lui demander son avis et ses astuces!

Enfin, je vous conseille d’aller chez l’horticulteur ou le fleuriste du coin car ce sont des métiers qui se perdent. Ils sont durs physiquement et financièrement,  et, croyez-moi, pour choisir ce genre de travail il faut être vraiment passionné! Alors faites-les vivre, et soutenez les petits commerces de proximité! C’est grâce à vous qu’ils perdurent face aux grandes enseignes!

 

Vous y croyez, vous, à la main verte? Est-ce que cet article vous a aidé à comprendre pourquoi vous ne gardiez pas vos plantes? Et est-ce qu’il vous a donné envie de retenter l’expérience?

 

 

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

11 thoughts on “Le mythe de la main verte”

  • Ca me redonne de l’espoir car j’ai le sentiment de ne pas avoir la main verte 🤔 Y’a que les cactus et certaines plantes grasses qui ne meurent pas entre mes mains. J’ai un ficus benjamina et le pauvre perd beaucoup de feuilles, j’espère que c’est la transition des saisons qui fait ça. Je l’ai acheté dans une grande enseigne sûrement que ça aide pas, comme tu l’explique.

    No votes yet.
    Please wait...
    • La main verte n’existe pas, tout est question d’observation et d’ajustement! Pour ton Ficus c’est normal, préserves-le bien des courants d’air et mets le dans un endroit très lumineux! En effet la grande enseigne ne doit pas aider car c’est une plante assez fragile et très sensible au moindre changement (d’où la perte de feuilles). Patience et observation, tu vas y arriver!

      No votes yet.
      Please wait...
  • Merci pour ce super article ! Je découvre ton blog avec grand plaisir, j’adore <3 Je viens d’emménager dans un appartement plus grand avec balcon et j'aimerais beaucoup adopter quelques plantes. Tes conseils m'aident beaucoup et me permettent d'y voir un peu plus clair. Vivement un article sur ton métier de fleuriste, ce serait passionnant 😀 Au plaisir de te lire très bientôt Xo

    No votes yet.
    Please wait...
    • Merci beaucoup ma belle c’est très gentil à toi! Attention pour le balcon ce sont des plantes bien spécifique, surtout par temps hivernal! Il faut bien dissocier les plantes pour l’intérieur et celles pour l’extérieur! N’hésites pas si tu as besoin de conseils plus spécifique, et merci pour ton avis sur l’article du métier de fleuriste ! Je file voir ton blog! Belle journée ! 😉

      No votes yet.
      Please wait...
  • ça me rappel des souvenirs dans ma boutique ton article ^^ Je suis aussi fleuriste depuis maintenant 11 ans, et au chomage d’ailleurs impossible de retrouver un travail la dedans les boutiques ferment de plus en plus :'( Mais ça fais du bien de voir enfin des bons conseils et des bons articles car parfois sur internet ouille ouille les conseils ♥

    No votes yet.
    Please wait...
    • Haha oui la vie de fleuriste c’est quelque chose! C’est vrai que les temps sont durs, je ne sais pas où tu vis mais en région parisienne il y a du boulot, et sur Paris même aussi! Regardes aussi sur les groupes Facebook spécialisés souvent les fleuristes passent par là pour recruter, ou le site de la chambre syndicale. Merci beaucoup pour ton commentaire, bonne journée !

      No votes yet.
      Please wait...
  • Génial ton article! Moi aussi j’ai lu Tistou 😉 Je partage ton opinion à 100%, l’observation fait tout. Et l’expérience bien sûr. Merci pour tes bons conseils 🙂

    No votes yet.
    Please wait...
    • Merci à toi! Observation+bons conseils= réussite 😉

      No votes yet.
      Please wait...
  • Moi j’ai pas du tout la main verte mais je n’abandonne pas j’ai racheté une plante verte dernièrement! Merci pour ces précieux conseils

    No votes yet.
    Please wait...
    • Je t’en prie!

      No votes yet.
      Please wait...
  • je ne sais pas si c’est vraiment un mythe ou pas mais j’ai toujours eu du mal a garder une plante à la maison. Je retenterais quand les enfants seront plus grands, pour le moment ils ne pensent qu’à leur enlever les feuilles…cela n’aide pas forcement hahahah

    No votes yet.
    Please wait...

Merci pour votre commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :